LES "PSYS" : DEFINITIONS

LES "PSYS" : DEFINITIONS

Consulter n'est pas toujours une décision aisée... et choisir son "psy" est une étape, d'autant plus qu'il existe une constellation de spécialistes de la vie psychique. Comment s'y retrouver ? Je vous en propose un éclairage bref qui vous permettra de mieux situer ma pratique :


LES PSYCHOLOGUES


Les psychologues ont été formés à l'université ou dans un organisme agrée, leur titre étant encadré et protégé par la loi de juillet 1985.


Après une formation élargie, les dernières années d'études sont consacrées à une spécialisation, approfondie grâce à des enseignements spécialisés, des stages, et des travaux de recherche.


Psychologie clinique et psychanalytique, psychopathologie et thérapies cognitivo-comportementales, psychologie du développement, gérontopsychologie, psychologie sociale, neuropsychologie... Cette diversité de spécialisations s'explique par des assises théoriques différentes, conduisant à une diversité de façons de travailler avec le psychisme humain.



LES PSYCHANALYSTES


Les psychanalystes font partie intégrante d'une école ou société de psychanalyse, et sont habilités à devenir analystes au terme d'une analyse personnelle dont ils ont rendu compte auprès de leurs pairs (processus de la passe).


La psychanalyse est un cheminement personnel mené  sur plusieurs années, dont les fondamentaux sont la relation de transfert, l'association libre, et l'interprétation sur lequels s'appuie le praticien. Déjà par sa présence  et la place que lui confère le patient, il invite chacun à un voyage qui l'aide à tirer les conséquences de ce qu'il est.


LES PSYCHOTHERAPEUTES


LES PSYCHIATRES


Les psychiatres sont des médecins ayant suivi un cursus en médecine puis quatre années de spécialisation en psychiatrie.


Leur pratique se base essentiellement sur le diagnostic, établi à partir des nosographies internationales (D.S.M., C.I.M.). Ces divers manuels ne s'appuient sur aucunes théories du psychisme et visent la classification des troubles par la mise en commun de leurs signes cliniques et phénoménologiques.


Outre le diagnostic, les médecins psychiatres sont souvent amenés à prescrire des médicaments (psychotropes, anxiolytiques, antidépresseurs). S'agissant d'une approche médicale, ils  peuvent délivrer des fiches de remboursement de sécurité sociale.

Crédits photo :

© TVA Publications | Yves Lefebvre, © Sipa, © Réno - Flickr - CC



Il existe de nombreuses psychothérapies : approche centrée sur la personne, PNL, hypnose eriksonnienne, art-thérapie, analyse transactionnelle... Il s'agit de dispositifs ou moyens d'action autres que celui de la parole (entretiens cliniques),  s'appuyant sur des théories et des démarches spécifiques, pour aider le patient à trouver un apaisement.


Afin de protéger le public des dérives liées à l'usurpation du titre de psychothérapeutes par des personnes non habilitées, ces pratiques sont réglementées depuis peu. Psychothérapeute n'est pas reconnue comme profession mais comme une pratique spécialisée, sanctionnée par un titre réglementé depuis les lois n° 2004-806 du 9 août 2004 et n° 2009-879 du 21 juillet 2009.


Depuis un décret émis en 2012, ce titre est réservé aux psychologues (après avoir réalisé un stage complémentaire pour certaines orientations), psychiatres, et psychanalystes diplômés d'un master de psychanalyse.